Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En vrac

19 Novembre 2005, 10:12am

Publié par Balkis

Ils traînent ma culture dans la boue, montrent du doigt ma religion, la désignant responsable de l'actualité. L'Europe tremble, s'inquiète et ferme ses portes, méprisant le reste de la planète.
Ils pensent que l'intégration n'est possible qu'à la condition que l'on oublie ses origines, son histoire personnelle, celle que nos parents nous ont transmis. Ils banderaient à l'idée de nous voir tartiner du Bordeau-Chesnelles pour qu'on ait les "mêmes valeurs". Qu'est ce que ça peut leur foutre à eux que je préfère le thé à la menthe et que je traîne en jellaba chez moi ? C'est ça qui fait de moi une mal intégrée ? HAHA!
"S'ils étaient Français, ils siffleraient pas la Marseillaise" Hein ?? Ca serait pas plutôt "Si on les considéraient Français à part entière, ils chanteraient la Marseillaise la main sur le coeur" ?
Inconscients que ce qu'ils véhiculent à travers les médias me poussent à me rapprocher des "miens", ceux qui me ressemblent et partagent les mêmes traditions que moi. Et puis tous ces plateaux-télé, ces polémiques, pleins de gugus en costard qui se basent sur des chiffres, des stats et des sondages, dégoûtés d'avoir perdu la face, d'être la risée du monde. Nous musulmans ou issus de l'immigration, on regarde, impuissants, le petit écran en écoutant toutes leurs conneries. Comme "l'étranger" de Camus assistant à son procès, passif, personne pour lui demander son avis, ce qu'il en pense, lui, de tout ça. Leur manque d'intérêt pour la banlieue a rendu inévitable les événements, justifiés ou pas; d'ailleurs je ne justifie que dalle. Comme dirait Fabe : "Je ne mène à rien mais je suis la réponse à tout, je suis la Révolution". Alors certains trouveront ça chiant, inutile et que la seule façon de tout régler c'est la répression, et eux, ils se mettent un doigt dans l'oeil, fallait y réfléchir avant, peut être qu'à l'heure actuelle on n'en serait pas là. Ils croyaient quoi ? Qu'ils étaient les seuls à pouvoir et vouloir réussir leur vie et qu'ils étaient les seuls à mériter de monter socialement ?
Dans quelques jours tout ça sera certainement fini, mais après ? Quel avenir pour les jeunes issus de parents immigrés ? Flippant !
PS : Evite les commentaires du genre "rentre chez toi" ou "la France, tu l'aimes ou tu la quittes pour plagier le nain", je suis née ici donc chez moi c'est ici, que ça te plaise ou pas, je t'emmerde (et puis réjouis toi que je ne cite pas un célèbre groupe de rap français qui a dit "la France je la b**serai jusqu'à ce qu'elle m'aime").

Commenter cet article

zineb 29/02/2008 13:50

une réaction à chaud ( si je puis dire ...) à un peu tous les com's ... déjà un argument qui ressort assez souvent que ça soit ici ou dans des debats anterieurs "la laïcité ce n'est pas la répression c'est le maintien d'une certaine equité entre les français quelles que soient leurs origines, leur religion et leur culture." Si l'équité est d'effacer une categorie de personne et une assimilation forcé alors oui j'aquiece et c'est donc cela que je reproche à cette LAICITE ... Arretons de jouer sur des valeurs inexistantes : "égalité fraternité liberté" ... Où se trouve l'égalité qd on interdit le port d'un VETEMENT ... alors on l'aisse les satanistes rentré ac des piques autours du cou ( d'ailleurs ils me font peur !) les cainris ac des casquettes plus grosse que leur tete et on interdit à une jeune fille un ridicule petit foulard ?
et la fraternité ? qu'est-ce ? le contraire de solidarité ? Interdire l'acces en soirées à de jeunes gens sous pretexte de leurs couleurs et cautionner ça c'est de la fraternité ?
la liberté n'en parlons pas ... si ce n'est sur internet ( et encore ) qd on censure des humortistes et qu'on laisse bafoué des principes sacrées .... enfin je ne m'etalerai pas car reaction trop à chaud risquerai d'attiser le feu de la haine ...

NB : LA MAIN DE FATMA N'EST PAS UN SIGNE RELIGIEUX !!!!!! cela releve de la superstition tout comme un trefle à 4feuilles porte bonheur ou un scarabé ou autre ....

Bruno 14/01/2008 18:08

Hello, dslé Balkis de t'avoir un peu agressé mais je me suis senti agressé par ce post. Effectivement j'avais pas lu la date. Pour ce qui est de souligner que tu ne viens pas d'ici, c'est ce que l'on a sorti à mes parents topute leur vie, dans mon cas je suis la première génération née en France et pas plus tard qu'il y a trois mois devant mes yeux mes parents (80 et 65 ans) se faisaient insulter au nom de leur pays d'origine. Et régulièrement ceux de ma génération continuent à perpétrer les insultes. Mais dans mon cas on ne voit pas que je viens de ce type de famille. Mieux, les avocats viennent de laisser mes parents avec 800 euros par mois et ceux qui nous insultaient au nom de nos origines sont ceux qui ont perpétré ce crime.

Alice au pays des merveilles pas vraiment. Bien au contraire mais dans la vie il faut être fort. Quand tu perds tout tu te relèves et tu reconstruis tout. Se laisser aller au râle et à la colère EN PUBLIC ne permet qu'à faire fuir ceux qui auraioent pu être intéressé et te tendre une main. Crois moi, j'en sais quelque chose.

Tu as raison sur beaucoup de choses. Je ne suis pas issu d'une famille de culture Arabe ou berbère mais j'ai vécu un certain temps au Mexique à vivre avec des Mexicains et des Chicanos (ceux dont les parents ont émigré aux etats unis) et j'ai pu constater la difficulté de leur situation et le fait qu'ils subissent le racisme fort des américains.

Mon propos n'était pas de te dire que tu as tort, mon propos était de prendre le contrepied et de montrer aussi le revers de la pièce.

Je ne vis pas dans alice au pays des merveilles loin s'en faut, malheureusement, tout le monde porte sa croix mais je ne suis pas du genre à pleurer sur mon sort. J'ai passé du temps dans les bidon-ville du Mexique intégré dans une famille et quelque part franchement, je ne me plains plus. C'était plutot ça mon propos, pas véritablement l'envie de t'agresser.

Je ne peux prétendre parler de la difficulté des français de culture Arabe ou berbère aujourd'hui. Elle est évidente et elle est d'autant plus forte que le contexte géopolitique n'est pas vraiment de nature à vous faciliter la tâche. Faut-il se laisser aller en PUBLIC à la colère ? Je ne pense pas et c'était plutôt dans ce sens qu'il faut entendre mes propos. Je sais aussi qu'il n'y a ps de salut pour ce pays si nos "communautés" cèdent à la facilité. ET nous sommes tous liés par une chose : Ce pays est notre maison, ce peuple est le notre en tout ou en partie, et quand les notres vont mal, on est faible, quand les notres sont forts, on est fort.

J'ai lu la suite de tes billets, en fait tes billets antérieurs, j'étais MDR, c'est plutôt cette Balki là qu'il faut mettre en avant. Le racisme ce n'est rien d'autre que de l'ignorance et la meilleure façon de contrer l'ignorance c'est de montrer la vérité de façon plaisante. Ce que tu réussis à merveille !

Voilà voilà, désolé de t'avoir agressé.

Nous sommes dans une génération qui vivons le multiculturalisme, black blanc ou beurre, nous avons essuyé les bancs du lycée ensemble ( c'est aussi ça la force de la france) mais dans ce pays, les vieux sont majoritaires.L'avantage c'est que quand ils seront partis, nous serons aux commandes et on fera ce que l'on veut !

EN attendant on est au bal et comme dit mon père, au bal il faut baller, donc ballons intelligemment et prenons le parti de réussir, non ? C'est plus facile et puis ça met plus de chances de notre côté ! :-)

Ilhem 12/01/2008 14:48

test

Bruno 11/01/2008 14:36

Je ne retiens de vos arguments que l'agressivité.

C'est bien dommage. L'agressivité n'est affaire ni de religions ni de couleur ni de nationalité.

La vie c'est la lutte et la vie est difficile pour tous quelle que soit le pays ou l'on nait avec certes de grandes différences que l'on naisse à Paris, New York, Calcutta ou Bogota (j'évite le magrheb pour ne froisser personne) et de grandes différences selon le niveau de richesse et de culture de sa propre famille.

C'est comme ça, c'est vrai aujourd'hui, c'était vrai hier et ce sera vrai demain.

Tu es née en France, tu as la nationalité de ce pays, tu fais à l'evidence de bonnes études et tu t'exprimes très très bien tu connais le droit bref, si tu regardais un peu autour de toi tu te rendrais peut-être compte que tu fais parti des 5% de personnes les plus favorisées de toute la planète. Remettons les choses un peu à leur place. A l'évidence ton bagage c'est la France qui t'a permis de l'obtenir et comme tu as pu le remarquer c'était gratuit. Je ne dis pas que tu n'as pas gagné tes diplomes, je ne dis pas que ça n'a pas été plus difficile pour toi que pour le De Machin chose qui est né à Neuilly. Je dis seulement que si tu n'étais pas française tu n'aurais peut-etre pas tout ça.

La question de l'identité est une autre question. Au nom de quoi peux-tu mépriser à ce point les minorités qui t'ont précédées. Sais-tu seulement ce que fut l'intégration des Italiens ? Sais-tu seulement à quel point ils étaient méprisés, insultés en leur temps. A l'époque on organisait des ratonades, on les attrapait dans la rue et on les battait parfois à mort dans l'indifférence la plus totale de la population.

Et puis tu mélanges beaucoup de choses ... L'Histoire, les conséquences de l'histoire, à l'évidence tu viens d'Algérie. L'Algérie est un problème qui n'est clairement pas réglé parce que les institutions de la 5ième république y trouvent des fondations pas très glorieuses, il manque encore aux français la façon de regarder le problème. C'est un problème oui c'est un problème car quand on n'est pas au clair avec son histoire on n'avance pas. Mais il me semble tout de même que le FLN est le premier à ne pas avoir fondamentalement intérêt à mettre les choses au clair ... Encore que ça bouge beaucoup. Patience et humilité et ne jamais se voiler dans la haine est la meilleure façon de résoudre ce genre de problèmes.

Pour ce qui est d'assumer les conséquences il me semble que la France a payé pour toi, pour ton avenir et tes études tout comme elle a payé pour moi et les mienne d'études elle ne fait pas de différence et je ne vois pas comment tu peux dire que tu fais partie des "oubliés". La france elle a investi sur ta gueule au cas ou tu ne t'en rendrais pas compte !

Maintenant tu es Musulmane, et ? Je suis content pour toi et très honnêtement ça ne me gêne pas du tout. Ce qui me gêne c'est ta haine contre ton propre pays. Le rejet de son histoire et de ses valeurs. La laïcité en fait partie, la laïcité ce n'est pas la répression c'est le maintien d'une certaine equité entre les français quelles que soient leurs origines, leur religion et leur culture.

Que tu sois entre deux cultures, celle de tes parents et celle qui est historique du pays où tu es née, que cela soit difficile parce qu'il existe entre ton pays et tes origines un contentieux sommes toutes récent sur lequel aucune véritable justice ne se soit appliquée ; Que tu n'ais au fond que toi même à qui te raccrocher car tu n'es pas née au maghreb et que tu n'es que récemment française (sur l'échelle de l'histoire) ; Que l'actualité rende en plus le choc de tes cultures encore plus tendu tout cela est clair, il n'y a pas à revenir dessus.

Mais n'oublie pas que la France t'a donné les moyens de t'éduquer et de te battre pour trouver TA VOIE et la France, ton pays, t'aidera que si tu t'aides toi même. C'est ta croix, j'en ai une autre que je vis de façon tout aussi pesante, un colombien en a une autre un mexicain encore une autre, un sénégalais encore une autre, c'est comme ça la vie.

Les choses sont comme elles sont, elle ne changeront pas pour toi, ni même pour moi, la seule chose que tu puisse faire c'est tracer ton chemin et investir les espaces encore vierge pour y créer ta place dans le respect de ce que tu es : Française d'origine Maghrébine ou n'oubliant pas que vous êtes les premiers dans ce cas là et que tu ne peux pas attendre des autres qu'ils sachent ce que c'est car ils ne le sont pas.

Et si tu étais une personne juste tu constaterais quand même que la France elle te donne les moyens et elle le fait comme elle peut. AU lieu de râler contre tout, et de cracher dans la soupe peut-être que la bonne attitude c'est de montrer comment elle pourrait aider mieux, non ? En tout cas on aurait de meilleurs résultats.

Balkis 11/01/2008 23:50

Je te remercie pour ce commentaire mais faut pas être remonté contre moi à ce point. Pour commencer, j’ai écrit ce billet en novembre 2005 (tu l’as peut être deviné, malgré la date de publication, je viens d’arriver sur over-blog) donc pour ce qui est de la  « haine », selon toi, ce n’était que de la fougueuse jeunesse selon moi (j'avais 19 ans). Cet article avait été écrit dans un contexte bien précis, contexte durant lequel la pierre était jetée par toutes les chaines de télévision, sur les jeunes de banlieues d’origine étrangère. A croire qu’une bande de Raptous en survet Lacoste était capable de déstabiliser tout un pays (y a vraiment qu’un con pour croire ça). En tout cas, cet événement a fait le bonheur de notre cher Sarkozy qui grâce à eux, est devenu président, faudra d’ailleurs qu’un jour, qu’il pense à les remercier.Bref, pour en revenir à ce que tu as dit, ne te permets pas, stp, de m’attribuer des propos aussi débiles que « le mépris des minorités précédentes » lorsque je ne fais que parler de la génération d’immigrée actuelle. D’ailleurs ces minorités que tu cites ne sont pas restées silencieuses à leur sort. J’estime avoir le droit de faire ce qu’elles ont fait avant moi : je l’ouvre. Toi qui cite admirablement bien l’Histoire pour ces minorités qui ont été méprisées et insultées ne sois pas aveugle sur ce qui se passe aujourd’hui pour les minorités actuelles. Je ne sais pas où tu habites ni d’où tu viens mais je suis presque tentée de te demander si tu ne vis pas chez Alice aux pays des merveilles.Sous prétexte que je fais partie des « 5% de personnes les plus favorisées dans le monde » je dois me taire et dire « Amen » à tout ce qui se passe ici ? Pourquoi n’aurais-je pas le droit de mettre à contribution le peu de savoir que j’ai réussi à amasser jusque là dans la défense de ma communauté. Parce que j’ai beau avoir la nationalité française, j’appartiens à une certaine communauté et ce n’est pas un choix, c’est un fait : je suis arabe et musulmane. En quoi est-ce un mal que de faire ce que je fais ? Si la France je ne l’aimais pas, je ne la critiquerai pas autant. Si j’avais été Française de souche, tu ne m’aurais pas autant voulu d’avoir écrit ce que j’ai écrit. Mais voilà, je suis Française d’origine maghrébine et la moindre critique de ma part c’est craché dans la soupe. Nan, je ne suis pas d’accord, c’est trop facile comme argument. La France a payé pour moi et mes études comme mes parents ont payé pour elle et je paierai pour elle, c’est bien ça le concept de citoyenneté, que je sache. Autrement dit, ce n’est pas un avantage cher Monsieur, ce n’est que mon droit le plus strict. La France a des droits et des devoirs envers moi tout comme j’en ai envers elle, une sorte de contrat synallagmatique (aparté perso - j’étais certaine qu’un jour je l’utiliserai ce foutu mot qui ne me m’avait jamais servi).« A l’évidence tu viens d’Algérie » : non, je viens d’Evry, je suis née à Villeneuve Saint Georges. Tu parles d’égalité mais tu n’hésites pas à souligner encore une fois que je ne viens pas d’ici. Moi je le revendique d’être née de parents immigrés donc ça ne me gène pas, mais toi qui prétend uniformiser tous les citoyens français à coup de peinture blanche et d’égalité, tu te contredis. Laisse-moi te dire que l’égalité n’existe pas. En fait, l’égalité, c’est juste un concept usité à tort et à travers. J’ai appris il y a deux ans dans mes cours de droit administratif « qu’à situation différente, traitement différent ». C’est le principe même de l’égalité, on ne peut nier la différence de chaque catégorie de personne et l’Etat se doit de s’adapter à la spécificité de chacun de ces citoyens. Si l’ancien Ministre de l’Intérieur a inventé le concept de « discrimination positive », notion que je conteste dans la forme mais pas dans le fond (même s’il ne l’applique que dans sa bouche et pas dans les faits, malheureusement) c’est qu’il était malgré tout conscient du problème posé par la discrimination tout court.

cris 21/10/2007 01:47

...et je ne pense pas qu'il ne faille forcement meler littérature avec éducatif..y'a aps qq'un qui disait qu'il fallait vivre avec son temps?

Au fait, moi je cite tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes...et je garde qq citations de leibnitz pour les résultats des politiques éducatives mises en place...depuis qq années..calquées sur des pays comme le danemark, la norvege ou les comptes sont forts appréciables en terme d'apprentissage de la lecture ou du calcul..mais c'est bizarre y'a pas bcp de mouvement é/imigrés la bas... ca pousse quand meme a reflexionS, non? la je t'attends....mais pourquoi la france...raconte moi...;)

Balkis 20/12/2007 20:40

Et bien elle a encore bien du boulot la France avant d'arriver au même niveau que les pays que tu cites. Si tu crois que l'immigration est un frein à l'expansion économique, tu te mets le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Vraiment hilarant de lire pareille connerie, excuse moi. Tu peux pas comparer la France avec deux pays aussi différent : 4 millions d'habitants pour la Norvège et nettement moins pour le Danemark. Il y a plus de 10 facteurs à prendre en compte pour expliquer une des centaines facettes de l'économie d'un pays mais comme t'es pas analyste financier, tu peux pas le savoir... Tu serais parfait pour la rédaction du programme du FN pour les prochaines élections (s'ils arrivent à tenir jusque là, vu la dérive dans laquelle ils vont) "ouais nos voisins vont mieux parce que nos voisins sont tous blancs !". Sauf que les immigrés, s'ils sont venus c'est parce qu'on les a demandé et qu'un immigré est avant tout un être humain, qu'on ne peut pas jeter comme un vulgaire mouchoir après l'avoir utilisé jusqu'au dernier cm² ! Pour ma part, je connais des tas de Français de souche qui ne savent pas lire ni écrire, je vois pas en quoi ton exemple est utile ou parlant, du moins en quoi il traduit une réalité; bref je vois pas là où tu voulais en venir quoi. Ma mère ne sait pas bien parler français, personne ne lui a appris et ça ne me choque pas. Elle n'en a pas eu besoin et n'en aura sans doute jamais besoin et ça nous a pas empêché mon frère et moi de mieux parler le français que certains et de faire des études. Pour reprendre ton exemple des pays du Nord, t'as oublié un truc super important. Ces pays ont été nettement moins gourmands et n'ont aucun lien historique avec les pays à forte proportion émigrante, comme ceux du continent africain. Bref si la France et d'autres sont touchés par le "fléau" de l'immigration c'est tout simplement parce qu'ils ont été des colonisateurs. Va changer l'Histoire si tu peux. Faut en assumer les conséquences. Certes, l'immigration pose maintenant problème mais ne vient pas avec tes grands sabots (toi qui viens me semble t'il de la campagne et qui as découvert ce qu'était un Noir grâce à Kamini de Marly-Gomont) me dire que c'est de sa faute si la France est comme ça. Chacun a sa part de responsabilité et la plus grande revient à l’Etat Français lui-même qui a préféré les ignorer durant des années avant de se rendre compte que l’ignorance et le mépris n’engendrent que haines, revendications et délinquance.PS : je reviens de loin, d'où mon délai de réponse ;)