Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les p*tes choisissent mal leurs macs

22 Février 2008, 00:35am

Publié par Balkis

undefinedY a-t-il des candidats à la prostitution intellectuelle ? Si oui, un conseil pour y arriver : faites de la politique. Pour parvenir à cette fin, mieux vaut oublier que l’on est doté d’une conscience. Ecrase ta dignité d’un pied et piétine ta fierté de l’autre. Tu es maintenant prêt à te vendre sans scrupules sur les trottoirs de la critique gratuite et raciste.
Je ne sais pas si vous avez remarqué mais depuis quelques temps, dénoncer les préceptes coraniques et insulter ceux qui s’y conforment est devenu à la mode pour s’attirer les faveurs des plus « grands ».
 
Tu ne vois toujours pas de qui je parle ?
Allez, je vais t’aider, en plus j’aime pas les devinettes : Ayaan Hirsi Ali, la somalienne naturalisée néerlandaise.
 
Cette petite frappe en tailleur et sur talons n’a jamais rien foutu de ses dix doigts (aucune œuvre, aucune thèse, aucun écrit) et a même la prétention de s’ériger en Défenseur des droits de l’Homme (rien que ça !). Chacun est libre de critiquer l’islam jusqu'à épuisement, personnellement à mon échelle, je m’en tape, la caravane passe comme on dit. Ce qui m’énerve par contre, c’est que cette menteuse qui exhibe son vécu inventé de toute pièce se présente comme le symbole des femmes musulmanes ! Franchement, l’Occident a perdu du « level » dans ses attaques envers ma religion... Avant on accueillait à bras ouvert les grosses pointures islamophobes comme Salman Rushdie ou Wafa Soltane. Maintenant que les candidatures à la prostitution se font rares, on va directement taper chez nos voisins Hollandais pour dégoter ce genre de CV traficoté : une mythomane qui n’a pas hésite à faire pleurer les chaumières pour obtenir la nationalité néerlandaise, mendiant l’asile politique au motif que ses parents voulaient la marier de force à un cousin. « Cramée » dans son jeu, elle a été obligée de démentir ces faits bien plus tard.
 
Celle qu’on appelle maintenant la « Voltaire noire » (triste paradoxe), se pavane de soirées mondaines en réceptions de grandes écoles pour se faire admirer d’intellos qui n’ont d’intellectuel que le nom. Ils ont osé lui décerner le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes. La liberté des femmes, mdr… Qu’ils aillent l'apporter aux Irakiennes ou aux Palestiniennes qui luttent dans ces pays devenus des prisons à ciel ouvert ! Si vous voulez brandir en exemple un modèle de femme musulmane, allez directement en terre d’islam ! En Afghanistan, en Iran, en Saoudite ou même en Afrique, allez voir si les femmes ne se battent pas réellement pour leurs libertés au péril de leur vie et au mépris des fatwas prononcées contre elles ! 

Alors chère Ayaan, retourne au pays des Tulipes - les Pays Bas - pour les manger par la racine.
 
Il faudrait peut être commencer par se poser les bonnes questions ? Pourquoi les USA lui ont refusé la naturalisation ? Pourquoi AHA faisait parti du VVD, un parti politique conservateur et franchement raciste ? Sa meilleure amie s’appelle Rita Verdonk, une ministre qui ne cache pas sa xénophobie. J’y pige plus rien à cette AHA.
 
A tous les énarques et sciences potards qui, pour étudier le cas dangereux que constitue l’islam et les musulmans, se branlent la conscience morale jusqu’à la jouissance à coup de torchons bhliens (pas de majuscule pour toi) : je vous invite à délaisser les Abdelwahab Meddeb et autres pseudos intellectuels. Lisez Al Ghazali ou Al Dhahabi, lisez Harun Yahia ! Ce ne sont pas les auteurs qui manquent ! Que d’amalgames entre islam et traditions… Bon nombres de traditions sont illicites dans le Coran. Malheureusement, elles continuent à perdurer par ignorance de ce même Livre ! Je suis lassée d’entendre ou de lire l’expression fausse de « tradition islamique ». Une tradition ne trouve son fondement que dans un usage répété et habituel (presque bête, dirais-je) tandis qu’un précepte islamique se fonde sur un corps de texte autrement dit d’une loi, autrement dit du droit ! La Sharia, la loi islamique, ils en ont tellement bafoué le sens qu’à chaque fois que j’entends ce mot je pense inconsciemment à la lapidation. C’est vraiment grave.
Si tu veux connaître l’islam, parle à un musulman. Par pitié, épargnez-nous les femmes battues ou mariées de forces pour nous présenter ! Vous connaissez mal le monde arabe, vous ignorez totalement le monde musulman. Je ne comprends pas cet acharnement. Pour décrire l’islam, vous parlez de fondamentalistes et d’extrémistes, parce que c’est bien connu, les suffixes « istes » font toujours frémir ! Ces gens-là font suffisamment souffrir les musulmans là où ils se trouvent alors inutile d’en rajouter ! Ce n’est pas en invitant Ayaan Hirsi Ali que vous allez améliorer le dialogue avec les musulmans et mieux les connaître ! Je le répète, si vous voulez parler à de vraies femmes qui luttent pour la liberté et la démocratie, allez directement les chercher là où ces notions sont bafouées ! Pas dans la bouche d’Ayaan Hirsi Ali (elle n’a pas remis les pieds en Afrique depuis des décennies, le continent qu’elle avait censée fuir) et qui se dandine tranquillement au côté de Rama Yade ! Décidement, les p*tes (comprendre "ceux qui ont opté pour la prostitution intellectuelle en insultant l'islam") choisissent mal leurs macs (comprendre "philosophe français sioniste dont je tairais le nom")! A tous les entendre, je les plains. 0 pointé pour la culture, 0 pointé pour les arguments ! Rama Yade, t’es la défenseuse des droits de l’Homme, t’as du travail à faire ne serait-ce que dans ce pays. Toi qui veut défendre de nobles causes, fais ta valise et va en Tchétchénie. Mais je te comprends, ce problème est trop épineux pour notre diplomatie, mieux vaut faire semblant de bosser en s’attaquant à des fondamentalistes factices.
 
Amis clandestins, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire : vous improviser apprentis philosophes et cracher sur le Coran. A la clé, une carte de séjour et pourquoi pas une invitation chez Ruquier ou Fogiel.

Commenter cet article

Ernesto 15/06/2008 01:04

"Si tu veux connaître l' islam , parle à un musulman"...pas conne la phrase,lol un peu facile mais c vrai regarde : Je m' interrogeait la derniere fois sur le voile qu' habillaient certaines musulmanes et les raisons notamment qui les pousaient à le faire..., et fidel à moi-même, refusant catégoriquement de croire à la version de TF1, France 2 et RTL lol, je suis parti interroger un camarade de l' amphi (boule à zero,djellabah et barbe, un vrai de vrai lol humour humour...) , et il m' a répondu ceci : " Il est stipulé dans le Coran qu' on ne doit considerer la femme uniquement pour sa beauté intellectuelle et spirituelle , ce voile ( + un vetement large en option est recommandé apparemment) est une façon de mettre en valeur la femme qui ainsi n' est plus considéré comme un morceau de viande excitant les affreux hommes que nous sommes, mais comme une personne à part entiere qui pense avant tout"
Pas con du tout le concept en fin de compte...tant pis pour les connes lol nan mais serieux perso j' ai mieux compris la chose , apres bonne ou pas ca peut se discuter mais c bien meilleur que la version de TF1 donc si tu veux connaitre l' islam....

Mohamed 12/05/2008 14:08

Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse, je viens de finir de lire le livre "Sortir de la malédiction : L'islam entre civilisation et barbarie" du pseudo philosophe "abdelwahèb meddeb", j'ai pas vu une telle haine d'un "musulman" à sa religion et à sa culture. J'ai vu cette haine dans le débat avec Tarik RAMADAN il y' a deux mois sur la 3 (dans ce soir ou jamais)
J'ai vu aussi l'émission de "Requier", on n'est pas encore couché dans laquelle on a invité la somalienne. J'ai eu vraiment mal au cœur quand j'ai vu tout le monde applaudir la sois disant (la révolutionnaire) , même fadela amara l'a donné raison (elle va même lui aider à avoir la nationalité française ).
Qu'allah nous aide!

Mohamed 12/05/2008 12:34

Tout à fait d'accord avec vous...continuez à écrire!!

Makrouta..etc 22/04/2008 00:06

Le salafisme se définit d'abord par son positionnement sur des questions dogmatiques telles que l'Unicité (et-tawhid) avant d'être juste "un mode de (non)vie".
Un autre point pour appréhender le salafisme c'est le personnage d'Ibn Taymiya: il était un grand savant (le plus grand?), un grand penseur, un homme aimé et adulé par les foules, d'une légendaire générosité et qui pardonnait à ses ennemis. Il était aussi un éternel célibataire (erreur qu'il admettait volontiers) et qui avait garder une correspondance très attendrissante avec sa mère. En plus de cela, il a été un révolutionnaire, un guerrier intrépide, avec un sens de la justice qui ne reculait devant rien. C'était peut-être là son plus grand défaut: il confrontait ses ennemis et il n'avait aucun sens de la "diplomatie", ce qu'il lui a attiré beaucoup d'ennui et le fera emprisonner jusqu'à la fin de ses jours.
Donc, je te conseil VIVEMENT de lire sa bibliographie. Ca répondra très bien à ta question et tu comprendras en passant pourquoi tant de gens se réclament du salafisme et ce qu'ils essayent de reproduire (sans grand succès le plus souvent malheureusement).

Amar 21/04/2008 19:36

salam,
Je suis un ami de Rachid, et il t'as parlé de ma radio... celle qui bug ...pour l'instant!
Pas mal ton papier, très intéressant... on en apprends pas mal... même si je ne sais pas si je suis en total accord (manque de connaissance sur certains points dont tu as parlé) avec ce que tu dis, ça reste très intéressant.
Le ton d'ailleurs est très cru... mais je pense que c'est justifié.
Dans tous les cas, sur AmaRadio, il y aura une émission : AmaRubrique, où les auditeurs pourront s'exprimer sur différents sujet... celui ci me parait très bien. Je te tiendrai au courant si ça t'intéresse.
Prends soin de toi.

Amar from AmaRadio